Mode masculine : comment garder vos chaussures propres sur la route ?

Table des matières
4.2/5 - (11 votes)

Au quotidien, lorsque vous marchez dans la rue, les parcs, les boutiques ou les bureaux, vos chaussures sont exposées à la saleté. En général, les chaussures et leurs semelles en particulier sont assurément les accessoires les plus sales de nos tenues vestimentaires. En matière de mode masculine, l’état des chaussures est incontournable pour créer du style.

Que ce soit sous le soleil, sur la neige ou durant l’automne, les chaussures sont exposées à des milliers de bactéries. Les garder propres, relève très souvent d’une équation difficile, surtout chez les hommes.

Or, plus la chaussure est gardée propre et bien entretenue, plus elles auront une durabilité allongée. En négligeant ces nombreux facteurs auxquels ils sont exposés sur la route, on met en péril nos souliers.

Les techniques de protection et méthodes de nettoyage pour maintenir vos chaussures propres sur la route sont de les imperméabiliser, d’utiliser des produits tels que le cirage et crèmes hydratantes pour cuir ou des nettoyants de daim liquides.

Protégez vos chaussures pour les garder propres sur la route

Pour garder vos chaussures propres en permanence sur la route, il est utile de les protéger avant de les porter. Parmi les techniques qui permettent de protéger les chaussures, il y a l’imperméabilisation et bien d’autres.

Imperméabiliser les chaussures

L’imperméabilisation est une technique employée en cordonnerie afin de donner à une chaussure une couche imperméable aux intempéries. Effectué sur la chaussure neuve avant son port, ce procédé permet de rallonger la vie de cette dernière. Il consiste à appliquer une couche fine de solution imperméabilisante sur la chaussure et la laisser sécher.

Il est nécessaire de s’assurer que l’imperméabilisation correspond bien à vos souliers. Certaines, comme les chaussures en velours et celles en cuir verni, les tolèrent mal. Sur une chaussure en cuir verni, la couche supplémentaire ne fera que détruire le vernis de base et exposer la chaussure à la saleté.

Les chaussures pour lesquelles l’imperméabilisant est indiqué sont celles en daim, en nubuck et en cuir lisse. Pour ce dernier, la cire comme solution imperméabilisante permet de nourrir et de garder souple le cuir.

Plus il sera doux, moins la texture de la chaussure sera vulnérable à la saleté. Quant au daim, il est évident que face à l’eau, il perd de sa nature. Grâce à l’application d’un imperméabilisant, sa texture est protégée.

Dans le choix du produit imperméabilisant, il suffit de bien se renseigner sur sa capacité à agir sur la matière dont est faite la chaussure.

Protéger autrement la chaussure

Dans certains cas, l’imperméabilisation peut être insuffisante comme formule. Il faudra ajouter d’autres méthodes de protection de la chaussure en amont. Sur une chaussure en daim, un lavage au shampoing conserve le daim soyeux et propre en permanence.

La protection de la chaussure doit également se faire contre les rayures. Les rayures et autres éraflures ont ceci de particulier qu’elles abîment la texture de la chaussure et la livrent aux attaques extérieures. Les rayures affectent l’éclat de la chaussure et s’étendent lorsqu’on ne sévit pas au plus tôt. À l’aide d’un feutre ou d’un vernis de la couleur de la chaussure, on limite les petites rayures.

Un autre moyen de protection des chaussures consiste à les doter de patins. Bien que ce ne soit pas un procédé obligatoire, poser les patins sur une chaussure est une belle option.

Si dans certains cas, il est conseillé d’attendre l’assouplissement de la semelle, dans d’autres, la pose doit intervenir après l’achat. Il suffit de s’assurer que le patin adhère bien à la semelle de sorte à ne pas la voir se décoller ou déformer la démarche.

Donnez à vos chaussures l’entretien qu’il faut pour les garder toujours propres

Pour garder les chaussures propres sur la route, il est également nécessaire de leur réserver l’entretien qui convient le mieux. Sans cet entretien, la chaussure perd de son éclat et de sa résistance. Lorsqu’on dispose du nécessaire, il faut les entretenir à une fréquence déterminée.

Ce qu’il faut avoir pour entretenir les chaussures

Plus ou moins complexe, le nettoyage des chaussures exige d’avoir certains accessoires et produits bien précis.

Pensez aux :

  • Cirages et crèmes hydratantes ;
  • Gommes et nettoyants de daim liquides ;
  • Crèmes nourrissantes et laits nettoyants pour cuir ;
  • Brosses (pâlot, à lustrer, à trépointe, en crêpe…) ;
  • Embauchoirs et boîtes de rangements ;
  • Décrottoirs et chausse-pieds.

Certains sont les accessoires utilisés, d’autres sont les produits d’entretien. Les embauchoirs permettent de conserver la forme de certaines matières comme le cuir. Ils évitent d’amocher les chaussures qui peuvent être formées. Le décrottoir débarrasse la chaussure des détritus et autres qui prennent d’assaut les chaussures sur la route.

Relativement aux laits, crèmes et cirages, leur nécessité doit être appréciée en fonction de plusieurs paramètres. Il s’agit d’abord de la matière de la chaussure, de l’intensité de marche, des conditions météorologiques et de l’environnement global.

Les techniques d’entretien de certaines chaussures

Les techniques de nettoyage sont diverses. Si le passage à la machine à laver peut s’adapter à tout type de chaussure, certaines exigent d’autres moyens. Passer une chaussure en nubuck ou une chaussure en cuir dans une machine à laver est impossible.

Pour une chaussure en nubuck, le nettoyage se fait avec la brosse. Celle-ci permet de prévenir les dépôts de crasses et de maintenir la couleur de la chaussure.

C’est également le cas avec le cuir. Des coups de brosse, le nettoyage à l’eau savonneuse et le cirage régulier suffisent pour garder la chaussure propre. S’il s’agit des sneakers, on privilégie le savon de Marseille, certains produits sport pour frotter avec délicatesse.

Les chaussures en vernis quant à elles se nettoient facilement avec des chiffons microfibres. En cas de tâches, on peut solliciter les démaquillants ou l’alcool si elles sont plus tenaces. Sur le daim, on utilisera des brosses à poil assez souples à défaut des brosses en crêpe. Étant une matière fragile, le nettoyage du daim doit se faire avec beaucoup de précautions.

Pour les chaussures de couleur claire, une solution à base d’eau oxygénée de bicarbonate de soude peut débarrasser des tâches rebelles. S’il s’agit des chaussures de sport en caoutchouc ou en tissu, la gomme est l’allié le plus indiqué pour le nettoyage.

La fréquence de nettoyage

L’entretien des chaussures est une question de fréquence. La périodicité d’entretien des chaussures hommes est en fonction de leur port. Lorsqu’une chaussure est portée tous les jours, son entretien sera plus exigeant que si on la porte occasionnellement. L’inconvénient est que trop de nettoyages finissent par amortir la matière des souliers.

Afin de réduire cette fréquence de nettoyage, l’imperméabilisation est une belle option à envisager.

Adoptez les bons gestes pour vos chaussures

Qu’on porte des derbies, des baskets, des bottes, des sneakers, du cuir ou du daim, il existe des bons gestes pour garder les chaussures propres sur la route.

Il est nécessaire de prendre soin de l’intérieur des chaussures afin de leur épargner les mauvaises odeurs. Lorsque l’intérieur de la chaussure est propre, sa membrane respire. Un autre point important, c’est le séchage de la chaussure.

Une chaussure mal ou incomplètement séchée capte facilement les saletés lors des mouvements. Le séchage dans ce cas ne doit pas se faire à proximité d’une source directe de chaleur (radiateur ou cheminée).

Pour les garder toujours impeccables, les chaussures doivent également être alternées au quotidien.